Emmaüs Europe

Lutte contre l’exclusion numérique

Plus loin en Europe avec Emmaüs Connect

Emmaüs Connect est un groupe français créé en 2013, qui agit pour l’inclusion numérique, auprès des publics en situation d’exclusion sociale et numérique. Nous avons rencontré Lilan Criscuolo, en charge des partenariats internationaux, pour qu’elle nous raconte les perspectives européennes.

Après un développement très important en France (où l’association intervient sur 18 territoires, dispose de 12 espaces d’accueil et a accompagné plus de 137 000 personnes), Emmaüs Connect a proposé en 2023 d’explorer la possibilité de développer ce type d’activité en Europe en partenariat avec des groupes Emmaüs là où c’est possible.

Bonjour Lilan, peux-tu nous dire comment est née cette idée d’extension à d’autres pays et ce que vous avez mis en place ?

Au cours des dix dernières années, Emmaüs Connect a développé une expertise sur l’inclusion numérique, en se concentrant principalement sur le contexte français. Mais face au constat d’importants enjeux en Europe (42% des citoyens ne maîtrisent pas les compétences numériques de base, alors qu’elles sont essentielles dans plus de 90% des emplois), nous souhaitions explorer la problématique de l’exclusion numérique dans d’autres pays.

Par ailleurs, l’une des missions phares d’Emmaüs Connect est d’aider l’action sociale à relever les défis de l’inclusion numérique (en France, nous avons formé 13 000 travailleurs sociaux et outillé 500 structures sociales). Nous avons décidé de poursuivre cette démarche dans le cadre d’un projet européen.

Ainsi est né notre projet de partenariats à échelle européenne, qui visait à améliorer notre connaissance des enjeux dans d’autres pays touchés par la fracture numérique, tout en nous permettant de rencontrer des acteurs, s’inspirer de bonnes pratiques et partager nos expériences.

En 2023, nous avons donc lancé un projet de formation de travailleurs sociaux, avec le soutien du programme Erasmus+, en collaboration avec Emmaüs Satu Mare en Roumanie et Liberittutti, une coopérative sociale en Italie.

Quels sont les résultats de ce projet ?

En 2023, nos trois associations ont travaillé ensemble pour atteindre plusieurs objectifs. Une étude de terrain a été menée sur les obstacles à l’utilisation du numérique en Roumanie et en Italie, tant du côté des publics en situation d’exclusion que des structures sociales. Chaque partenaire a ainsi pu mieux appréhender les défis propres à son pays, identifier des initiatives locales ou encore élargir son réseau de partenaires pour faciliter l’insertion de ses publics.

De nouveaux modules de formation professionnelle ont été conçus par Emmaüs Connect et ont été testés avec succès auprès de 19 travailleurs sociaux à Turin (Italie) et Satu Mare (Roumanie). Ces professionnels ont été sensibilisés aux enjeux de la précarité numérique, formés à l’adaptation de ressources pédagogiques, ainsi qu’aux bases de la conception d’ateliers.

L’objectif de formation de l’action sociale étant atteint, nous nous concentrons désormais sur la diffusion des résultats du projet, dans l’espoir qu’ils bénéficient à d’autres acteurs associatifs et structures sociales, afin d’améliorer l’accompagnement numérique des publics les plus vulnérables.

Et la suite alors ?

À travers ce projet, différentes problématiques sociales et environnementales liées au numérique ont été identifiées, ouvrant la voie à de nouvelles initiatives.

Des pistes de projets se sont ainsi dessinées : continuer à former l’action sociale à l’accompagnement des publics en situation d’exclusion, faciliter l’accès à du contenu éducatif et ressource pédagogique de qualité, renforcer l’accès au matériel numérique par la collecte et le réemploi d’équipements, ou encore aborder les enjeux d’inclusion numérique de demain tels que la citoyenneté numérique.

Fort de cette première expérience, nous souhaitons répondre à ces enjeux aux côtés d’autres groupes Emmaüs, pour faciliter le partage de savoir-faire et les échanges de bonnes pratiques, tout en agissant à une échelle suffisamment vaste pour contribuer à la résorption de la fracture numérique à travers l’Europe.

Plus d’information sur https://emmaus-connect.org/

Actualités France Lutte contre la misère / Solidarité

© Emmaüs Connect

Élections européennes 2024

Les élections européennes arrivent à grand pas. Entre le 6 et le 9 juin 2024, tou·tes les citoyen·nes de l’Union européenne seront appelé·es aux urnes afin d’élire les député∙es qui les représenteront au Parlement européen pour les 5 prochaines années. Autrement dit, un grand nombre d’entre vous va élire les femmes et les hommes qui auront le pouvoir de décider ce à quoi ressemblera l’Europe des prochaines années.

L‘Europe un échelon de décision essentiel pour les activités d’Emmaüs

Les politiques européennes jouent un rôle déterminant dans la vie quotidienne de chacun∙e d’entre nous, influençant directement des aspects tels que les droits sociaux, la lutte contre la précarité, les questions de santé, de production et d’écologie. À titre d’exemple, les lois européennes encadrent les droits des travailleurs dans toute l’Europe, les politiques migratoires et affectent directement les activités de collecte, de tri, de réemploi et de recyclage, des aspects fondamentaux de l’engagement des groupes Emmaüs.

L’extrême droite : une menace pour les activités d’Emmaüs en Europe

Cependant, une préoccupation majeure émerge quant à la montée possible de partis d’extrême droite, représentant une menace sérieuse pour des organisations telles qu’Emmaüs, en particulier en ce qui concerne l’accueil inconditionnel. Il est crucial de résister fermement à l’influence de partis caractérisés par le racisme et la xénophobie.

Agir ensemble

Il est crucial que les futur∙es élu∙es européen∙nes comprennent l’urgence d’être aux côtés des plus démuni·es, d’aller plus loin face aux crises écologiques et de soutenir les actions de nos groupes. Pour sensibiliser ces élu∙es, Emmaüs Europe vous propose d’inviter les candidat∙es aux élections à visiter vos groupes. Cela constituera une opportunité unique de leur montrer votre travail quotidien et de souligner les enjeux auxquels vous faites face. Une fois élu∙es, ces personnes pourront être des allié∙es d’Emmaüs et nous aider à agir contre l’exclusion et pour la solidarité à l’échelle européenne.

Emmaüs Europe s’engage à vous soutenir dans cette démarche en contactant les candidat∙es aux élections et en proposant des visites de nos groupes. Nous vous encourageons également à contacter les candidat∙es de vos pays, que vous connaissez, pour organiser des rencontres. Afin de vous accompagner dans cette démarche nous vous proposons :

  • Un modèle d’invitation que vous pouvez personnaliser et envoyer aux candidat∙es aux élections européennes de votre choix. La plupart des partis ont désigné leurs listes et vous pouvez les trouver sur leurs sites. Leurs agendas se remplissent vite donc il est conseillé de les contacter le plus tôt possible.

Modèle d’invitation

  • Un document de 4 pages qui détaille les propositions d’Emmaüs Europe pour ces élections.

Propositions

  • Nous pourrons aussi vous accompagner pour monter des actions particulières si vous le souhaitez ou de préparer avec les membres de votre groupe une prise de parole pour porter vos propositions et témoignages auprès des candidats.es.

Nous restons à votre disposition pour toute question et pour vous accompagner dans cette initiative.

Contacts : manon.gaham@emmaus-europe.org ; eve.poulteau@emmaus-europe.org

Informations générales
Drapeau de l'Union européenne

Trois projets européens soutenus par la Fondation Abbé Pierre !

Chaque année, Emmaüs Europe travaille en coordination avec Emmaüs International pour porter les projets des groupes Européens hors France auprès de la Fondation Abbé Pierre. Ces projets doivent permettre l’amélioration de l’habitat des personnes accueillies.

Cette année, trois groupes européens seront soutenus par la Fondation Abbé Pierre, sur huit projets retenus au niveau international !

FIS-Emmaüs – Bosnie-Herzégovine

Le groupe bénéficiera d’un soutien pour la construction d’un lotissement permettant l’accueil de deux familles monoparentales victimes de violences conjugales, orientées par les services sociaux.

Emmaüs Oxford – Royaume-Uni

Le groupe recevra un soutien pour la construction de 10 salles de bains. Ce soutien est compris dans un projet global de rénovation de deux maisons contiguës, permettant d’accueillir 10 compagne·ons dans un logement autonome, dernière marche avant de pouvoir sortir de la communauté.

Emmaüs Oselya – Ukraine

Ce dernier projet soutenu relève d’un co-financement exceptionnel entre la Fondation Abbé Pierre et Emmaüs Europe : en raison de la pandémie de covid-19, et de la guerre menée par la Russie, le groupe ukrainien a doublé le nombre de personnes accueillies en 3 ans, dans l’urgence. Cet accueil s’est fait grâce à l’abnégation de chacun·e au sein de la communauté, et en transformant certains espaces collectifs en chambres.

Grâce au financement conjoint d’Emmaüs Europe et de la Fondation Abbé Pierre, et des fonds propres, le groupe a pu entamer les travaux : rénovation d’un ancien atelier, et transformation des pièces en chambres. Ce projet permettra un accueil plus digne des compagnes et compagnons, et la libération des espaces communs jusqu’alors transformés en chambres. Les travaux devraient être terminés avant l’hiver !

Actualités Lutte contre la misère / Solidarité

L’ancien atelier d’Emmaüs Oselya sera transformé en maison communautaire. © Emmaüs Oselya

Malgré la guerre, Oselya continue son combat contre la pauvreté

Emmaüs Oselya continue sans relâche ses missions auprès des personnes vulnérables, tout en continuant à mener ses activités économiques. L’association se bat pour offrir une vie digne aux milliers de personnes vulnérables de la région de Lviv, et aux victimes du conflit.

Depuis plusieurs année, Emmaüs Oselya est présent tous les jeudis, pour distribuer 150 repas chauds aux personnes vulnérables, soit plus de 5 700 repas distribués en 2023, financés grâce au fonds Ukraine.

A cette mission s’ajoutent tous les services du nouveau centre de jour, inauguré en janvier 2023 et financé en grande partie grâce au Fonds Ukraine et à la mobilisation des groupes Emmaüs du monde entier. En neuf mois d’activité, les chiffres sont impressionnants : le centre a accueilli plus de 1 346 personnes, dont 492 déplacé·es internes.

L‘augmentation de l’accueil de la communauté

Depuis le début du conflit, Emmaüs Oselya a accueilli 10 personnes déplacées internes en tant que compagnes et compagnons. Depuis 2021, en raison de la pandémie puis de la guerre, le groupe a doublé le nombre de personnes accueillies au sein de la communauté, passant de 15 à 30 compagne.ons.

En septembre 2023, le groupe a appris le décès au front de Nazar, 29 ans, un ancien compagnon de la communauté. Un portrait est disponible sur Facebook. Pour rappel, 15 compagnons sont partis au front depuis le début du conflit, en février 2022.

Actualités Défense des droits humains / Migrations Ukraine

© Emmaüs Oselya